Bien plus encore…

J’ai l’habitude de séjourner en hébergement hôtelier. Que de chambres, de salles de restaurant, de salons… j’ai pu côtoyer. Que de décorations contemporaines, kitch ou sans attrait ! Oui bien sûr, il existe des chaînes hôtelières où tout est aseptisé, où à priori on ne risque pas d’être déçu puisque la chambre précédente ressemble à la suivante et ainsi de suite. Mais cette fois j’attendais autre chose : me faire réellement plaisir, penser à moi tout simplement. En résumé, j’avais envie d’être chouchouté, de m’offrir une vraie pause, d’oublier le temps.

J’ai reçu durant l’été une belle proposition pour découvrir un des hôtels du groupe Partouche. J’ai donc accepté avec plaisir… Direction Aix-en-Provence, ville que je connaissais pas et que j’adore désormais !

Jusqu’à présent, le nom Partouche pour moi était synonyme de machines à sous, blackjack, roulette… autrement dit casinos. Je savais vaguement que le groupe possédait un hôtel en Normandie mais rien de très précis. En arrivant ce matin là à l’hôtel Aquabella, je ne savais pas que j’allais trouver exactement ce que je recherchais depuis longtemps, le calme ! Bien sûr, le charme du Sud-Est et de la ville d’Aix-en-Provence n’y est peut-être pas totalement pour rien 🙂

Déjà, quelle surprise de se retrouver ainsi à deux pas du centre ville et dans le même temps de bénéficier d’une telle quiétude ! Première impression donc des plus positives. Dès votre arrivée, vous vous sentez privilégié. Vous n’êtes pas le énième client anonyme à poser vos valises. Le personnel est aux petits soins. Du réceptionniste, au serveur du restaurant en passant par l’hôtesse du spa, chacun tente d’exaucer vos souhaits. Ici vous êtes important et votre satisfaction l’est également.

Dans un premier temps, je m’étais dit que déjeuner et dîner au même endroit serait lassant. Mieux vaut varier les plaisirs gastronomiques. Forcément je n’avais pas envisagé que plusieurs options s’offraient à moi au sein même de l’établissement. Deux restaurants aux accents méditerranéens et la possibilité de bruncher le week-end, il n’en fallait pas plus pour combler mes papilles. A la rigueur, le plus dur était dorénavant de choisir. Et je ne vous parle pas du petit-déjeuner, un vrai régal que je vous avoue ne pas avoir pris dans ma chambre ce que je ne regrette absolument pas. La chambre, assez petite mais jolie. Couleurs chaudes et sobriété, confort et fonctionnalité, que rajouter ?! La mienne donnait sur la ville, un havre de paix.

D’ailleurs, je n’ai pas résisté bien longtemps à l’appel de l’eau. D’abord de la piscine puis du spa. Entre temps, je vous rassure, je suis quand même allé visiter la vieille ville d’Aix. Et il y a de quoi voir ! Mais quel plaisir ensuite de se poser au bord de la piscine elle-même bordée par une muraille en pierre qui vous rappelle la richesse culturelle et historique de la cité où vous logez. Point négatif, peu de chaises longues disponibles…

Je n’ai pas non plus résisté aux attraits du spa avec son sauna finlandais, ses deux hammams, ses douches aux ambiances marines et tropicales… En version plus cocooning et relaxante, j’ai opté en fin de journée pour une formule massage qui a terminé de m’apaiser. Cette fois, je l’avais déniché ce moment à moi !

Je n’ai qu’une chose à vous suggérer : vivez l’expérience vous-même. Passez la porte de l’hôtel Aquabella et laissez-vous aller si vous êtes de passage à Aix-en-Provence. Et quand vous saurez que le groupe Partouche hôtels dispose de plusieurs établissements de caractère tout aussi séduisants, nul doute que vous ne voyagerez plus en France de la même façon je pense.

Processed with VSCO with s2 preset

Processed with VSCO with s2 preset

Processed with VSCO with s2 preset

Processed with VSCO with s2 preset